Sophistiqué, rustique, simple, élégant, plein de plantes. Il existe tellement de modèles de parchemin que en choisir un n’est peut-être pas une tâche facile. L’astuce, donc, est de connaître de près certains types et astuces pour les laisser personnalisés. Le parchemin de bois est l’un des plus utilisés, car c’est un matériau noble, résistant et très beau. En outre, le bois s’intègre bien dans pratiquement tous les styles de décoration. Attention toutefois : il doit être de première ligne, comme Itaúba, Garapeira et Cumaru. De plus, la forme de l’assemblage est également importante : clous, joints et irrégularités apparentes appauvrissent l’aspect. Pour cette raison, choisissez toujours une main d’œuvre spécialisée qui offre un service artisanal qui ajoute de la valeur au parchemin. En plus d’être beau et sophistiqué, le parchemin en bois est également facile à entretenir. Pour conférer une plus grande durabilité au matériau, il suffit de passer du vernis ou du scellant une fois par an. Le bois gagne ainsi en résistance à la pluie, au soleil et à la salinité des zones côtières.

Le climat de la région peut influencer le choix du parchemin idéal

Connaître le climat de la région peut vous aider à faire un choix encore plus judicieux quant au type de parchemin. Dans les régions plus froides, par exemple, un bon choix sont les pergolados avec une couverture transparente, ils laissent passer la lumière naturelle en douceur. Dans les endroits plus chauds, le toit de protection solaire donne plus de fraîcheur au parchemin. La doublure en bambou, par exemple, rend l’environnement encore plus confortable avec une nuance très intéressante d’effets graphiques. D’autre part, ce type de couverture peut également servir d’isolant thermique et acoustique, apportant plus de confort au parchemin. Une autre option est la doublure en paille naturelle. Avec le tissage un peu plus fermé, il est idéal pour ceux qui veulent une ombre plus massive, laissant l’endroit encore plus aéré. Il est également possible d’opter pour un parchemin sans couverture ou avec une couverture verte. Dans le premier cas, les lamelles de bois créent elles-mêmes une ombre qui change en fonction de la position du soleil. Dans le second, il est possible de choisir parmi plusieurs types de plantes, comme des vignes en fleur ou non, pour éviter l’incidence de la lumière du soleil. L’astuce consiste à consulter un paysagiste pour trouver les espèces les plus adaptées à l’incidence du soleil et de la pluie dans votre région.