Il n’y a pas de consensus en ce qui concerne la tétine. Certains parents et pédiatres sont totalement opposés à son utilisation et d’autres y sont plutôt favorables. Mais le fait est que la tétine, lorsqu’elle est utilisée avec modération, Cela peut beaucoup aider votre vie et celle de votre bébé. Le mouvement de succion que la sucette procure a le pouvoir de calmer l’enfant. Cet article peut donc être utilisé la nuit si votre bébé a des difficultés à dormir seul.

Éviter la suralimentation

Il est pratiquement impossible pour quelqu’un de dormir en ayant faim, mais l’inverse est également vrai : essayer d’endormir son bébé après avoir beaucoup mangé est la bonne recette pour une mauvaise nuit de sommeil.

C’est pourquoi, dans le cas des bébés qui allaitent encore, proposez le sein au moins 30 minutes avant le coucher et ne renoncez pas au rot. Pour les bébés qui se nourrissent déjà d’aliments pour bébés ou de solides, proposez le dîner 2 heures avant et donnez la préférence à des aliments sains et facilement digestibles, tels que les viandes maigres, les légumes et les légumineuses.

Mettre le bébé au lit dans la bonne position

Le syndrome de mort subite du nourrisson est une menace de longue date pour les parents et les pédiatres. Bien qu’il n’y ait pas de cause prouvée, la principale recommandation des spécialistes est de coucher le bébé en position couchée : le dos posé sur une surface ferme et le ventre relevé. En outre, le lit ne doit pas comporter d’objets détachés tels que des oreillers, des animaux en peluche, des couvertures excédentaires ou des protège-bébés à volants.

Lorsque vous endormez votre bébé, il ne suffit pas d’éteindre les lumières de la chambre, vous devez éliminer toute source de lumière qui pourrait perturber la qualité du sommeil. La lumière, aussi petite soit-elle, nuit à la sécrétion de la mélanine, une hormone qui facilite le sommeil profond, essentiel à la libération de l’hormone de croissance. La période de repos est donc essentielle pour le développement complet des bébés.