Les produits qui peuvent être stérilisés sont nombreux et, selon la méthode et les températures de traitement les plus appropriées pour leur stérilisation, ils peuvent être divisés en produits solides, liquides et poreux. Produits solides : ils peuvent être stérilisés avant ou après leur conditionnement. Le nombre de cycles auxquels ils doivent être soumis pour la stérilisation optimale varie en fonction du matériau Produits liquides : ils sont stérilisés à l’intérieur de conteneurs et de récipients. Certaines méthodes, comme la stérilisation à l’oxyde d’éthylène, ne conviennent pas à la stérilisation de produits liquides, qui est une opération délicate et longue. En outre, il convient de s’assurer que les liquides en question peuvent supporter la température de stérilisation, soit 121°C. Produits poreux : il s’agit de textiles, de produits en caoutchouc, etc.

Quelle configuration choisir ?

La configuration des stérilisateurs dépend d’un certain nombre de facteurs, tels que le type d’accès à la chambre de stérilisation, la taille et la capacité du stérilisateur. Accès à la chambre de stérilisationLes stérilisateurs peuvent être divisés en stérilisateurs verticaux et horizontaux. Stérilisateurs verticaux : l’accès à la chambre de stérilisation se fait par une ouverture située sur le dessus de l’appareil. Stérilisateurs horizontaux : l’accès à la chambre de stérilisation se fait par une ouverture située à l’avant de l’appareil.

Espace requis En fonction de l’espace disponible, au sol et sur le plan de travail, vous pouvez opter pour un stérilisateur de table ou un modèle autoportant.les stérilisateurs de table : ils sont généralement compacts et sont souvent utilisés comme dispositifs supplémentaires.les stérilisateurs autoportants (ou sur pied) : ils sont placés au sol et sont généralement plus encombrants. Les stérilisateurs de grande capacité utilisés dans les usines de stérilisation sont autoportants.

Quelles sont les conditions préalables à vérifier avant d’installer un stérilisateur ?

Avant d’installer un stérilisateur, et afin de garantir son utilisation efficace, il est nécessaire de prendre en considération l’organisation des locaux, la présence de prises d’air et d’eau et la formation du personnel. Organisation des locaux : Hygiène : les locaux doivent permettre le respect des procédures d’hygiène. Aménagement : L’aménagement des locaux et les procédures de circulation doivent être conçus de manière à éviter le risque de confusion entre le matériel stérilisé et le matériel non stérilisé. Surfaces : afin de réduire l’accumulation de particules et de micro-organismes, les murs, les surfaces de travail et, plus généralement, toutes les surfaces des pièces où un stérilisateur sera installé doivent être lisses, étanches et exemptes de fissures et de cavités.Entretien : les pièces doivent permettre l’utilisation répétée de produits de nettoyage et de désinfection.Intrusion : les pièces doivent être équipées d’un système empêchant l’intrusion d’animaux (insectes, rongeurs, etc.).

Prises d’air et d’eau : les prises d’air doivent être conformes aux normes et disposer d’un système de traitement de l’air et de filtres spéciaux. Il convient de noter que la pression de l’air dans la zone de climatisation doit être plus élevée que dans les autres zones. Prises d’eau : Les prises d’eau doivent fournir de l’eau potable. Sa qualité doit être évaluée et contrôlée périodiquement.